Mes filtres se colmatent trop vite. Quelles solutions ?

La filtration (séparation liquide -solide) est une opération qui de prime-abord peut paraitre simple, mais en fait elle fait appel a un ensemble complexe de phénomène physiques, électrostatiques, chimiques et tout cela régit par les lois d’écoulement des fluides.

Le principe de la filtration étant de retenir des particules au moyen d’un média ou support le premier phénomène qui va être constaté est le colmatage des pores du média ou du support par les particules indésirables.  Le résultat qui en découle est simple : il faut remplacer ou procéder à son nettoyage. Si cette opération n’est pas réalisée à temps, vous constaterez une chute de débit et donc de productivité, ou une augmentation de pression cela en fonction du type de pompe utilisé, avec des répercussions en matière de productivité, de risques de détérioration de votre matériel, de risques pour vos opérateurs et de consommation d’énergie sur l’ensemble de votre installation. Dans certains cas, le colmatage peut même entraîner la rupture mécanique du média filtrant, qui relarguera alors toutes les particules retenues.

Procéder au remplacement ou au nettoyage du filtre est indispensable mais c’est aussi une opération qui nécessite l’arrêt de la production, le temps de la maintenance. Il convient donc de réduire la fréquence de ces arrêts au maximum.

Pour éviter un colmatage prématuré de vos filtres, il est important de bien les choisir et de les dimensionner correctement. En cas de colmatage trop fréquent, il faut donc commencer par faire réaliser un bilan détaillé des dispositifs filtrants existants par un expert du domaine, afin de trouver la meilleure solution de remplacement possible.  Le surcoût initial lié à cette opération sera rapidement amorti grâce aux économies financières réalisées en terme de maintenance et de consommation d’énergie. De plus, ralentir le colmatage réduira les déchets produits.

Quels aspects prendre en compte pour réduire le colmatage ?  

Comme évoqué précédemment les facteurs influençant la filtration sont nombreux et interagissent ensemble.

Une connaissance précise de nature de votre solution à filtrer vous permettra de faire en premier lieu un choix technologique pertinent sur le type de filtration à mettre en jeu :

  • Le type de répartition granulométrique, généralement représenté par une courbe de Gausse vous indiquera si vous devez travailler avec un média ayant des propriétés clarifiantes ou classifiantes.
  •  La nature des particules (cristallisation, nature chimique, dureté,…) influera sur la nécessité d’utilisation d’un média de profondeur, de surface, ou d’adsorption
  • La quantité de solide à retenir, le débit souhaité et la nécessité de travailler en continu ou en batch sont des notions à prendre en compte.
  • Il est aussi très important de prendre en compte les conditions de votre process. La température est un élément important car il peut conditionner le choix du média. Les variations de température ont également un impact sur les médias car la déformation structurale d’un média de filtration liée à une variation forte de température influe sur le colmatage.
  • La nature chimique du fluide et des particules à retenir est un facteur important car une incompatibilité peut entrainer une destruction du média ou une pollution de la solution filtrée par la dissolution de composés.
  • La viscosité de la solution est également un facteur à prendre en compte car son impact sur la perte de charge est directement proportionnel.

Quelles solutions?

Un colmatage précoce de filtre n’est pas une chose aisé à solutionner car les facteurs sont multiples et peuvent s’additionner. Une analyse de vos paramètres, de votre process vous permet de savoir si vous devez :

  • Ajouter un étape de préfiltration (en cas de charge importante, de répartition granulométrique avec plusieurs population de soldes)
  • Augmenter votre surface filtrante pour éviter une perte de charge initiale trop importante
  • Réduire le débit spécifique de filtration en cas de solide compressible et déformable
  • Vérifier la comptabilité du média (Chimique, température)

Vous souhaitez des conseils, bénéficier de notre retour d’expérience, réduire vos coûts de filtration, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous vous aidions à trouver une solution plus adaptée !